WE ARE

Partager sur :

Prix public du Tremplin des Lycées 2018

En mars dernier, s’est déroulée la 3e édition du Tremplin des lycées. Ce concours, ouvert aux groupes et artistes amateurs de tous styles, permet de partager leur passion avec des professionnels de la musique et le public. Cette année, le groupe « We Are » composé de 3 jeunes Gargeois a reçu le prix public, gage de leur talent. Avec ce prix, le groupe a obtenu une invitation pour participer à la semaine du M.A.A.G* et à un événement La Fabrique. Retour sur ce groupe « Made in Garges » !

 

Garges le Mag : comment avez-vous monté votre groupe « We Are » ?


Ryan : Yves et moi nous sommes connus au lycée et avons commencé le projet tous les deux. Nous avions deux styles de musique différents, pour moi, le rock et Yves, le gospel. L’an dernier nous avons participé aux auditions du Tremplin des lycées mais n’avons pas été sélectionnés. Cette année, nous avons décidé de nous lancer à nouveau mais cette fois-ci avec Serine, une chanteuse soul gospel qui vit à Deuil-La-Barre. Sérine et Yves étaient dans le même lycée donc ça n’a pas été très compliqué de s’organiser. À vrai dire, j’ai beaucoup aimé jouer avec eux. Le soir du Tremplin, c’était d’ailleurs la première fois.

Garges le Mag : Comment avez-vous connu le Tremplin des lycées ?

Yves : L’an dernier, il y avait quelques affiches dans notre lycée et à vrai dire, je ne m’y intéressais pas toujours ! Mais un jour je suis tombé par pur hasard sur l’affiche du Tremplin.


Serine : Un jour, en cours de musique, Yves a fait une annonce. J’ai été emballée par le concept quand même ! Je lui ai demandé s’il participait et quelques semaines plus tard, il est revenu vers moi et m’a demandé si je voulais bien y participer avec eux.

Garges le Mag : Qu’est-ce que vous a apporté cette aventure ?


Ryan : Je dirais que cette aventure nous a apporté une meilleure cohésion de groupe et une meilleure entente. Nous avons appris à mieux nous connaître, tant sur le plan musical qu’amical.

Serine : Cette expérience m’a donné envie de continuer à faire de la musique. Cela m’a permis de surmonter mes peurs et surtout l’adrénaline que cela procure. Mais aussi, l’opportunité de m’exprimer devant un public.

Yves : Je pense que cette expérience nous a permis de sortir de nos univers artistiques et nous ouvrir à d’autres styles de musiques et même d’autres types d’arts. On a essayé de mêler le théâtre et l’art oratoire à notre musique. De plus, nous avons pu découvrir d’autres artistes et échanger avec tous.

Garges le Mag : Quel est votre meilleur souvenir ?


Ryan : Sincèrement, notre passage sur scène est un de nos meilleurs souvenirs. Particulièrement la dernière chanson qui était à moitié improvisée ! L’ambiance générale du spectacle, peu importe l’artiste, était exceptionnelle.

Serine : Mes meilleurs souvenirs resteront le soir du show et les répétitions. C’était exceptionnel. J’ai vraiment aimé être avec d’autres artistes et j’ai beaucoup aimé l’ambiance.

Yves : Mon meilleur souvenir restera ce que j’aime appeler le « processus artistique » : la préparation des chansons, des textes, de la mise en scène... Sans oublier nos moments de fous rires.

Garges le Mag : Quels sont vos projets pour la suite ?


Yves : Je pense que je parle au nom de tous en disant que la poursuite de nos études reste principale peu importe nos autres projets. Pour ma part, je compte aller plus loin dans la musique, travailler avec d’autres artistes (notamment Gospellers), évoluer encore et devenir producteur ou encore médiateur culturel d’ici quelques années.

Ryan : Hormis mes études, je compte continuer à apprendre la musique : jouer d’autres instruments, chanter, évoluer au piano. Mais aussi découvrir de nouveaux univers, de nouveaux artistes, faire des scènes, développer l’aspect culturel de la ville avec d’autres artistes Gargeois...

Serine : Pour ma part, je compte m’investir encore plus dans la musique car c’est une passion avant tout. Je compte travailler pour m’investir dans un label.

 

* M.A.A.G. : Musiques Actuelles Amplifiées de Gonesse.

Vignette
Publié le 05/07/2018