Une Police de proximité pour Garges !

Partager sur :

Le 11 octobre dernier, Maurice Lefèvre, Maire de Garges a écrit à Gérard Collomb, Ministre de l’Intérieur. Il a souhaité l’interpeller sur les besoins de la Ville en matière de sécurité. Il lui a également demandé que Garges devienne une Ville pilote sur le nouveau dispositif de Police Territoriale.

 

La sécurité pour tous


4e ville du Val-d’Oise, Garges est une commune où l’insécurité est le sujet majeur pour le bien être des habitants. Maurice Lefèvre est attentif aux besoins des Gargeois. Il a ainsi souhaité mener de nombreuses actions coordonnées et complémentaires avec les forces de l’ordre. La Ville a une Police Municipale, une brigade équestre, des brigades d’ASVP, un réseau de caméras de vidéo protection…

L’Etat doit mettre en place la « Police du Quotidien » à Garges


La Ville est inscrite dans le dispositif de Zone de Sécurité Prioritaire depuis mars 2013. Malgré cela, il y a eu une restructuration de l’arrondissement en centralisant les équipages et les services de police sur le district de Sarcelles. Cela amène un sentiment d’insécurité qui ne cesse de croître sur la Ville avec l’image d’un commissariat Gargeois fermé. L’Etat doit donc pouvoir répondre à la demande des Gargeois en faisant de Garges une ville pilote sur le nouveau dispositif du Gouvernement avec « la Police du quotidien ». et remettre le commissariat en plein exercice.

Garges déjà Ville pilote en 1997


En 1997, Garges était déjà précurseur en étant Ville pilote de la Police de proximité, parmi les 5 villes retenues en France. Ce dispositif avait apporté des résultats probants. En août dernier, l’Etat a assuré le lancement de la mise en place de la « Police du quotidien ». Le Maire souhaite donc que Garges puisse être Ville pilote et intègre rapidement ce dispositif. Il est à ce jour en attente de la réponse du Ministre de l’Intérieur.

Publié le 07/11/2017