Seran Sissoko, Gargeois et joueur de Football Américain

Partager sur :

Le Football Américain a le vent en poupe depuis maintenant quelques années. Il n’y avait pas de raison qu’un Gargeois ne fasse pas partie de l’aventure en rejoignant l’équipe de France et en participant à son essor dans notre pays.

Garges Hebdo : Comment a commencé votre passion ? 

Seran Sissoko : En 2009 à Nanterre, en jouant avec l’équipe des White Sharks. A cette époque je jouais au niveau régional. Après deux ans d’entraînement, j’ai arrêté pour des raisons professionnelles. En 2012, j’ai décidé de remettre ma combinaison à Villepinte, avec l’équipe des Diables rouges, dans laquelle je m’épanouis complètement. Mon poste est O Line, exactement garde gauche. Mon rôle est de défendre le Quater Back, celui qui lance la balle, mais également d’ouvrir une brèche pour laisser passer le Running Back, celui qui va courir à travers le terrain avec la balle.

GH : Parlez-nous de votre sélection en équipe de France

S. S. : Ma première sélection était en janvier 2016. Des personnes sont venues nous faire faire des essais sur le terrain. Cela m’a permis de me faire repérer et d’être convoqué au mois de juillet pour un match amical contre l’équipe d’Italie. Les entraînements se font dans notre club deux fois par semaine, les mardis et jeudis. Tous les week-ends, nous avons aussi des matchs. Lors de ces derniers, il y a un sélectionneur qui vient nous regarder et seulement après, nous sommes appelés pour jouer en équipe de France. Je suis allé faire un week-end d’entraînement à Amiens et après, je suis allé jouer en Italie.

GH : Quel est votre meilleur souvenir ? 

S. S. : C’est quand nous sommes partis jouer en Allemagne. C’était lors d’un match amical et nous avons arraché la victoire à la dernière seconde de la fin du match. C’était une belle victoire. Mais c’est aussi et surtout ma rencontre avec Laurent Polinière. Il a été 6 fois Champion de France et a fait 10 ans dans l’équipe de France. Il m’a mis le pied à l’étrier en contactant le coach pour que je fasse un essai et suite à cela j’ai été contacté. Je lui suis très reconnaissant pour ça.

Publié le 16/12/2016