Interview d'enseignantes de CP à l'école Anatole France

Partager sur :

Les classes tout numérique à Garges

Qu’est-ce qu’une classe numérique

C’est une classe qui utilise quotidiennement les outils numériques (tablettes / Tableau Numérique Interactif) au service de l’apprentissage des élèves. Nous avons une valise de 15 tablettes dédiées à nos 3 classes afin de pouvoir y accéder dès que nous en avons besoin. Nous bénéficions également de formations tout au long de l’année, pour découvrir des usages et applications et réfléchir à l’utilisation la plus efficace et pertinente de ce matériel avec nos élèves.Pourquoi cette école et ces classes ?

Pourquoi cette école et ces classes ?

L’inspection nous a sollicité pour mener cette expérimentation dans nos classes, afin de mesurer les effets de l’utilisation pédagogique de tablettes au quotidien avec les élèves. Le fait d’avoir des effectifs plus réduits a également été un élément facilitateur. Nous sommes au CP depuis plusieurs années et nous travaillons ensemble. Le fond étant stable, nous avons pu travailler sur la forme et réfléchir alors à la plus-value de ces outils numériques.

Quels sont les avantages pédagogiques pour les élèves ?

Nous avons pu mesurer de nombreux avantages pour les élèves, au niveau de :

  • L’autonomie : moins d’interventions de notre part, ils utilisent leurs outils seuls et cela nous permet de mieux les observer et aider ceux qui en ont le plus besoin.
  • La différenciation / personnalisation des apprentissages : chacun a son parcours, ils avancent plus car ils ont beaucoup de ressources (ils sont donc plus en activité). Cela permet aussi de garder une trace, de voir comment le travail est fait, le déroulé de chacun.
  • La motivation : les élèves produisent, se lancent plus facilement dans la tâche et restent plus concentrés. Ils font plus d’activités et se lassent moins car le numérique permet de changer de type de support, de format et de rendre les apprentissages ludiques.
  • L’autocorrection : ils ont un retour immédiat de ce qu’ils font et peuvent retenter, recommencer de suite. De plus, le droit à l’erreur fait partie de l’apprentissage et on peut recommencer tant que l’on veut.

Quels types d’exercice sont pratiqués en classe avec ces équipements numériques ?

Les élèves peuvent produire et s’entrainer régulièrement. Par exemple, les outils nous ont permis de faire :

  • De l’écriture essayée (à l’aide de nuages de mots)
  • De faire produire les élèves (du texte, des photos, des enregistrements sonores…)
  • De fabriquer des applications et exercices à réaliser en autonomie ou en binôme (de type « écoute, mots croisés, Memory, tri… » en liant le texte, les images et les sons)
  • De commencer à travailler autour de la programmation (avec les robots et des applications visuelles sur tablettes)
  • De mettre en place tous les jeux de lecture ou de mathématiques faits habituellement en ateliers.

Avez-vous rencontré des difficultés d’adaptation auprès des élèves ?

Non pas de difficulté particulière, les élèves ont vite compris le fonctionnement de la tablette. Il faut juste prendre le temps de bien expliquer au début, de s’approprier l’outil et travailler sur l’objet tablette qui est « précieux ». Les élèves deviennent vite autonomes.

Constatez-vous un effet sur la motivation des élèves, ou sur les résultats scolaires ?

Les élèves sont très motivés sur les tablettes, ils travaillent beaucoup plus longtemps sur la lecture et les mathématiques sans se démotiver. Nous avons constaté que suite aux jeux de lecture de nos albums sur tablettes, les évaluations avaient été très bien réussies.

Avez-vous des conseils aux futurs enseignants utilisateurs ?

Il faut prendre son temps au début, ne pas hésiter à se lancer et à travailler en équipe. C’est important de ne pas être seul pour réaliser ce type de projets. Il faut donc se former, passer beaucoup de temps à tester, à interroger, à partager pour gagner ensuite en efficacité. Mais cela est vraiment bénéfique et il serait maintenant assez compliqué aujourd’hui pour nous de travailler sans cet outil.

Autres remarques

C’est une expérience très enrichissante, qui nous a permis de nous questionner sur nos pratiques, sur l’intérêt des outils que nos élèves utilisent déjà régulièrement dans le cercle familial. Faire entrer ces outils dans nos classes a permis de gagner en temps de travail des élèves, en motivation et autonomie et de proposer différentes ressources, applications de différentes natures. La formation numérique est vraiment très bien et permet de s’approprier l’outil, se lancer dans de nouvelles activités et de varier sa pédagogie. Il faut vraiment prendre le temps de s’y mettre au début et accepter de ne pas tout réussir tout de suite.

Aujourd’hui, notre seule crainte est de ne plus avoir ce matériel à disposition. L’année prochaine, nous espérons déployer ce dispositif sur les 4 classes de CP (soit 50 élèves, avec l’espoir de réussir à le faire avec nos 15 tablettes actuelles) avant de le proposer aux autres niveaux si du nouveau matériel arrivait sur notre école.

Vignette

 

Vignette

 

Vignette
Publié le 03/07/2019