Gérald Peigneux, dessinateur Gargeois

Partager sur :

Gérald Peigneux
Nous sommes allés à la rencontre de Gérald, un talentueux dessinateur Gargeois. Régulièrement publié dans Garges l’Hebdo et à travers le monde, nous avons découvert un homme qui, avec son coup de crayon, nous transmet sa joie de vivre, sa bonne humeur et son humour.

Garges l’Hebdo : D’où vient votre inspiration ?

Gérald Peigneux : C’est l’observation de la vie de tous les jours. Ce qu’il faut, c’est toujours être connecté ou branché 24h/24 si possible. Un jour, quand j’étais jeune, mon père s’était un peu mis en colère contre moi, il m’avait dit « mets du printemps dans tes dessins ». Et ça c’est quelque chose que j’ai imprimé très fort et j’ai essayé le mieux possible par la suite d’apporter cette légèreté dans mes dessins.

G.H. : Quand vous dessinez, quel est votre objectif ?

G. P. : C’est avant tout de trouver une bonne idée, un bon dessin qui va faire sourire. Il n’y a pas de message particulier. J’essaye de faire des dessins très épurés. C’est un vrai passeport parce qu’ils peuvent être compris dans différents pays, voire différents continents.

G.H. : Dans quels pays avez-vous été publié ?

G. P. : J’ai publié mon premier dessin à l’âge de 19 ans et depuis j’ai persévéré. J’ai eu la chance de voir mes dessins publiés dans des journaux français et par la suite, depuis quelques années, dans différents journaux étrangers. Vers les années 2000, ça a été un choc important de voir mon dessin publié pour la première fois au Japon. C’est comme ça que je me suis retrouvé également en Chine. Je suis également paru en Australie où il y a une vitalité du dessin d’humour. J’ai publié en Irlande, au Pérou, aux Etats-Unis…

 

Vignette
Publié le 31/03/2017