Renouvellement de la Crèche "Comme à la Maison"

Partager sur :

Depuis 2016, la Ville de Garges a signé une convention avec l’association IEPC concernant la crèche « Comme à la Maison ». Bonne nouvelle, cette convention par laquelle la Ville s’engage à verser une subvention à la crèche en échange du droit d’attribution des 60 berceaux disponibles, va être renouvelée pour les années 2019 à 2021.

Cet engagement permet à la Ville de proposer une offre d’accueil des tout-petits plus importante, tout en assurant un emploi à plein temps aux personnes employées.

Située au 10 bis rue Victor Hugo, la crèche familiale emploie des assistantes maternelles dont l’amplitude horaire va de 7h à 19h.

Le partenariat entre la Ville et l’association vise à respecter les principes suivants :

  • Favoriser l’accès à une activité professionnelle des familles inscrites dans un parcours d’insertion
  • Promouvoir l’égalité des chances entre les femmes et les hommes par l’accès à une activité professionnelle
  • Favoriser le bien-être, l’éveil et la socialisation des enfants accueillis
  • Développer la participation et l’implication des familles
  • Renforcer le sentiment d’appartenance des familles à la collectivité
  • Soutenir la famille dans leurs fonctions parentales
  • Accompagner les parents en recherche d’emploi dans leur démarche d’insertion

Bien qu’elle emploie des assistantes maternelles, la crèche familiale fonctionne de la même manière que les crèches collectives. On y retrouve le même personnel : directrice de crèche, médecin, psychologue et les tarifs y sont les mêmes. En effet, les participations familiales sont calculées selon le barème CAF. En conséquence, les familles payent le même montant que dans une crèche collective, il n’y a pas de différence. De la même manière, un contrat est conclu entre la crèche et la famille : c’est la crèche qui effectue les démarches administratives en tant qu’employeur des assistantes maternelles, ce qui simplifie la tâche pour les parents. La crèche familiale est donc un intermédiaire entre la crèche collective et l’emploi d’une assistante maternelle.

Entre 2016 et 2018, le partenariat a été bénéfique et la Ville ainsi que l’association souhaitent le renouveler.

Publié le 22/10/2018