Euro de foot adapté

Partager sur :

3 questions à Marc TRUFFAUT, Président de la Fédération française de sport adapté

En 2016, l’Europe va vibrer avec le football, mais il y aura également une autre compétition qui va se dérouler du 26 septembre au 8 octobre : l’Euro de foot adapté. Garges va accueillir le match d’ouverture. Pour en savoir plus, nous avons rencontré le Président de la fédération.

Présentez-nous la fédération de sport adapté

La fédération internationale, appelée INAS, regroupe 70 pays et 200 000 licenciés. Tous les 4 ans, elle organise les mondiaux, dans la foulée des jeux olympiques, et il en est de même pour la coupe d’Europe de football. La France y participe depuis les années 2000. Cette année, la compétition compte 8 équipes européennes participantes.

Pourquoi avoir choisi Garges pour accueillir ce championnat ?

4 villes sont impliquées dans cette compétition : Garges, qui accueille le match d’ouverture, Villepinte, Saint-Denis et Franconville. Garges est une ville épanouie, qui possède des structures et des infrastructures bien développées. Il y a un institut médico-éducatif et deux ULIS, qui sont des institutions qui travaillent en collaboration avec l’Éducation nationale pour aider les enfants inadaptés. C’est fantastique d’avoir ces trois institutions regroupées dans la même ville.

Finalement, grâce au sport, nous sommes tous égaux ?

Dans un premier temps il est important que les rencontres se déroulent aux endroits où il y a des établissements qui prennent en charge les personnes en situation de handicap mental. Leur permettre d’assister à des rencontres internationales de sportifs qui sont dans la même situation qu’eux peut leur donner envie de se mettre au sport, de bouger…

Mais il s’agit aussi de montrer au reste du monde, au milieu des clubs « ordinaires », ce que ces personnes sont capables de réaliser. On peut être très surpris : certaines personnes sont en difficulté dans la vie de tous les jours alors qu’en prenant un ballon, ils se transforment et excellent dans la pratique sportive. Comme tous les sportifs, ils aiment être dans la confrontation. C’est là que le sport prend tout son intérêt, il ramène l’équité, les règles permettent d’être égaux.

Publié le 21/01/2016